Au Nigeria, lors de la guerre de sécession du Biafra, des médecins français recrutés par la Croix-Rouge française sont horrifiés par le « génocide » auquel ils pensent assister, alors qu'ils se faisaient les « porte-voix » de la propagande des leaders sécessionnistes. Ils décident de créer une organisation médicale d'urgence plus libre de sa parole et de ses actes.

Le 21 décembre 1971, un groupe de médecins et journalistes crée l'association Médecins Sans Frontières. Les uns sont des « anciens» du Biafra, les autres se situent dans la mouvance du journal médical Tonus qui lance un appel aux médecins pour porter secours aux victimes d'inondations au Pakistan oriental.

« L'appel aux médecins » - Journal Tonus N°493, décembre 1971 : « Médecins Sans Frontières est aujourd'hui un fait : il aura suffi que se lèvent, parmi les médecins français, quelques centaines d'hommes et de femmes de cœur, décidés à apaiser les cris de souffrance et de désespoir, dont, après la Jordanie et le Pérou, le sous-continent indien retentit encore. Le 22 décembre 1971, on votera donc cette mobilisation de volontés déterminées à faire tomber tous les barrages, toutes les frontières qui se dressent encore entre ceux qui ont vocation de sauver, de soigner, et les victimes de la barbarie humaine ou de ces dérèglements de la nature, raz-de-marée, tremblements de terre et autres catastrophes qui endeuillent les pays souvent les moins préparés à y faire face. »

Les fondateurs de MSF :

  • Dr Marcel Delcourt
  • Dr Max Recamier
  • Dr Gérard Pigeon
  • Dr Bernard Kouchner
  • Raymond Borel
  • Dr Jean Cabrol
  • Vladan Radoman
  • Dr Jean-Michel Wild
  • Dr Pascal Greletty-Bosviel
  • Dr Jacques Beres
  • Gérard Illiouz
  • Philippe Bernier
  • Dr Xavier Emmanuelli
     

Revenir sur la timeline interactive