Kailahun, Sierra Leone, juillet 2014
Kailahun, Sierra Leone, juillet 2014 © Sylvain Cherkaoui/Cosmos

Dans le cadre de la lutte contre Ebola, les équipes MSF ont débuté la distribution de 50 000 kits de protection familiale et de désinfection à domicile, à Monrovia. Ces kits ont été conçus pour assurer une certaine protection à la famille dont l’un des membres tomberait malade, afin de désinfecter la maison, et d'ainsi réduire le risque de contaminer d’autres personnes du foyer.

Situation

TCHAT EBOLA

Participez à notre tchat Ebola le mardi 21 octobre à 17h avec le Dr Brigitte Vasset, directrice médicale adjointe de MSF.

Posez vos questions dès maintenant

 

INTERVENTIONS DE MSF

Thinglink Ebola

Cliquer pour découvrir notre carte interactive

 

EN SAVOIR PLUS

► Consulter notre dossier spécial "Urgence Ebola".

► Consulter notre FAQ Ebola.

« Nous savons que ces kits ne vont rien résoudre de la crise qui sévit à Monrovia, explique Anna Halford, coordinatrice de la distribution. Mais l’ampleur de l’épidémie et l’inadéquation de la réponse globale nous obligent à des mesures imparfaites et jamais testées avant. Pour contrôler l’épidémie, toutes les personnes infectées devraient pouvoir être admises dans un centre de traitement, mais c’est impossible aujourd’hui. En attendant que les structures sanitaires promises soient donc prêtes, ces kits permettent aux gens de se protéger d’un membre infecté de leur famille jusqu’à ce que celui-ci puisse recevoir les soins médicaux adaptés dans un centre de prise en charge Ebola ».

Ces kits sont composés de 2 seaux contenant du chlore, du savon, des gants, des sacs en plastique, un spray et des masques, ainsi que des messages de promotion de la santé et des instructions pour l’utilisation des différents éléments. MSF a d’abord distribué ces kits aux personnes refoulées des centres de traitement pleins, aux personnes ayant été en contact avec des patients admis, aux travailleurs du centre et aux personnes vivant aux alentours.

« Ces kits ne permettent pas de soigner des personnes infectées par Ebola à domicile. Pour cela, il faudrait une formation et un soutien intensif , explique Laurence Sailly, chef de mission MSF à Monrovia. Mais ils permettent aux gens de se protéger de la contagion venant d’une personne malade sur une courte durée, jusqu’à ce que celle-ci puisse être admise dans un centre de traitement. »

Ces kits ont également été distribués aux groupes les plus à risque, comme les personnels de santé qui peuvent parfois endosser certaines responsabilités dans leurs quartiers. MSF se concentre maintenant sur les familles des zones urbaines densément peuplées, où de nombreux cas ont été observés et où la population n’a pas toujours les moyens d'acheter de quoi protéger leurs familles, comme dans les quartiers de Westpoint et New Kru Town. Cette distribution de masse a commencé le 25 septembre et devrait durer entre six et huit semaines. Plus de 16 000 kits ont d’ores et déjà été donnés.

Les équipes MSF travaillent au niveau local avec les chefs de chaque communauté qui donnent des jetons aux femmes de chaque foyer. Tôt le matin, au cours d’une journée définie, les jetons peuvent alors s’échanger contre un kit de protection familiale et de désinfection à domicile.