Opération

Bolivie : prise en charge des personnes affectées par la maladie de Chagas

20 février 2018
© MSF

Médecins Sans Frontières offre une prise en charge aux personnes affectées par la maladie de Chagas en Bolivie.

Les équipes de Médecins Sans Frontières travaillent dans la ville de Monteagudo et dans le  département de Chuquisaca à l’amélioration de la prise en charge de la maladie de Chagas.

Les grandes tueuses - Une série documentaire

La maladie de Chagas fait partie des grandes tueuses, soit 14 maladies ou problématiques de santé publique, responsables de la mort de millions de personnes chaque année.

Pourquoi Médecins Sans Frontières intervient ?

La maladie de Chagas est responsable de plus de 12 000 décès par an dans le monde (OMS, 2013). La mortalité de la maladie de Chagas est directement liée aux pathologies développées pendant la phase chronique de la maladie. La Bolivie reste le pays à l’incidence la plus élevée de Chagas au monde : la maladie est endémique dans 60 % du pays et on considère qu’elle affecte plus de 4 millions personnes dans le pays.

Notre intervention

Médecins Sans Frontières se prépare à fermer son projet à Monteagudo, dans le département de Chuquisaca. L’équipe travaillait avec le ministère de la Santé à la mise en œuvre d’une stratégie intégrée de traitement et prévention du Chagas dans les services publics de santé. Les équipes de Médecins Sans Frontières ont sensibilisé les communautés et formé les professionnels de santé à la prise en charge intégrée de la maladie, dans 17 centres de santé.

En 2016, Médecins Sans Frontières a lancé une application mobile appelée eMOCHA dans trois municipalités de la province de Narciso Campero. Elle permet aux personnes d’envoyer un SMS pour signaler la présence de vinchucas, les insectes qui transmettent le Chagas, afin de les éliminer rapidement et efficacement.