Paris Match - En Serbie, les migrants dans l'enfer de l'hiver » 19 Janvier 2017

A Belgrade comme à la frontière Hongroise, des milliers d’hommes dépourvus de tout tentent de survivre dans un froid polaire.

Hamza, 20 ans, venait de laisser derrière lui les barbelés de la frontière hongroise lorsqu’il l’a vu : « Le corps était recouvert de neige, il portait encore son sac à dos. » Un homme, comme lui, qui était parvenu à passer, près du poste frontière de Horgos. Il n’a pas fait plus d’un kilomètre sur cette terre qu’il rêvait de rejoindre. D’épuisement, de froid, il est mort là. Hamza, lui, a poursuivi sa route. Mais quelques centaines de mètres plus loin, il a été interpellé par les policiers hongrois qui l’ont refoulé vers la Serbie. Alors, il est retourné à l’ancienne usine de briques, à l’entrée de la ville de Subotica où, depuis plusieurs années, les candidats à l’exil trouvent refuge...

Lire la suite sur le site de Paris Match