Après 14 ans de présence dans le district de Kurram, dans les zones tribales administrées par le gouvernement fédéral, MSF se retire de la région. Sans fournir d’explication, les autorités ont refusé de délivrer un certificat de non-objection. En l’absence d’un certificat de non-objection valable, MSF ne peut pas poursuivre ses activités médicales à Kurram Agency.

Contact

Assia Shihab
+33 (0)1 40 21 28 23
+33 (0)6 83 31 55 39
assia.shihab@paris.msf.org

Charlotte Nouette-Delorme
+33 (0)1 40 21 27 25
charlotte.nouette-delorme@paris.msf.org

Un enfant recevant des soins d'urgence à l'hôpital de Sadda, Kurram Agency, Pakistan © MSF
« MSF est attristée par la décision des autorités responsables des ONG travaillant à Kurram Agency. La fermeture met un terme à 14 ans de collaboration entre MSF et les services de santé des zones tribales dans la région, a déclaré Catherine Moody, représentante de MSF au Pakistan. Nous continuerons, autant que possible, à prodiguer des soins obstétricaux et néonatals aux femmes des zones tribales par l'intermédiaire du Women’s Hospital de MSF à Peshawar ».

MSF a informé son équipe de Kurram Agency, les anciens de Sadda et Alizai ainsi que la communauté locale de la décision. Les mesures nécessaires pour fermer les services de santé fournis par MSF à Kurram Agency ont été prises et la fermeture devrait avoir lieu avant la fin de la semaine.

Les équipes de MSF travaillent à Kurram Agency depuis 2004 et sont présentes dans les hôpitaux de Sadda et d’Alizai depuis 2008.

Dans l'hôpital de Sadda, MSF était responsable du service ambulatoire pour les enfants de moins de 5 ans et du service hospitalier pour les enfants gravement malades de moins de 12 ans. Le service néonatal traitait les bébés nés prématurément et ceux qui avaient des complications post-natales. En cas de besoin, l'équipe facilitait également les renvois d'urgence à d’autres hôpitaux en fournissant des ambulances et du personnel médical.

MSF appuyait le département de maternité du ministère de la Santé en gérant les transferts d'urgence aux maternités, y compris au Women’s Hospital de MSF à Peshawar. MSF fournissait les ambulances et tout le soutien médical requis pour les transferts. En outre, MSF fournissait des diagnostics et des moyens de traitement à la communauté pour la leishmaniose et la vaccination des enfants. MSF soutenait aussi le ministère de la Santé et l'Agence Fédérale de Gestion des Catastrophes pour répondre aux urgences et aux épidémies. À Alizai, MSF était responsable du service ambulatoire et de la salle d'observation pour les enfants de moins de 12 ans.

En 2016, à Sadda et à Alizai, MSF a fait respectivement 36 498 et 6 416 consultations ambulatoires. L'hôpital de Sadda a admis 1 946 patients et a traité 414 patients pour la Leishmaniose cutanée. Au total, 736 enfants ont été admis dans le service néonatal en 2016.

MSF continue de fournir gratuitement des soins d’urgence, des soins maternels et des soins ambulatoires à Bajaur Agency (zones tribales). MSF continue aussi de fournir des soins médicaux dans les provinces de Khyber Pakhtunkhwa, de Sindh et au Baloutchistan. Pour ses activités au Pakistan, MSF s’appuie uniquement sur les contributions financières de donateurs privés du monde entier et n'accepte pas les fonds provenant d'un gouvernement, d'un organisme donateur, d'un groupe militaire ou d’un groupe politique. MSF travaille depuis 1986 avec des communautés pakistanaises affectées par les catastrophes naturelles, les conflits ou le manque d'accès aux soins de santé.