Extrait du documentaire Moments d'exil

L'antenne Midi-Pyrénées de Médecins sans Frontières et l’association interuniversitaire Retser31 (Réseau des Étudiants Toulousains en Soutien aux Exilés et Réfugiés) vous convient à plusieurs évènements sur le thème de la migration, à l’Université Toulouse II – Jean Jaurès : l’exposition photo « Itinéraires intérieurs » du 19 avril au 2 mai, son vernissage le 20 avril en présence du photographe Bruno Fert, et une projection-débat autour du documentaire « Moments d’exil », le 20 avril également.

Exposition photos « Itinéraires intérieurs »

Bruno Fert a choisi de parler des migrants en montrant leurs habitations. Ces abris, bien que provisoires, reflètent la singularité́ de ceux qui y logent. Ils racontent leur vie à un moment difficile et important de leur parcours. Véritable immersion au cœur du quotidien des réfugiés, cette exposition photos vous invite dans l’intimité de leurs habitations dans les camps européens, loin des idées reçues misérabilistes.

Infos pratiques

Exposition photos du 19 avril au 2 mai
Visitable du lundi au vendredi, de 8h à 12h30 et 13h30 à 17h
Hall du bâtiment Philippe Malrieu
Campus Mirail de l’UT2J - Université Toulouse - Jean Jaurès
5 allées Antonio Machado 31058 Toulouse

Vernissage le 20 avril à 17h en présence du photographe Bruno Fert
Hall du bâtiment Philippe Malrieu (accueil UFR de Psychologie) - Campus Mirail de l’UT2J

Photo extraite de la série « Itinéraires intérieurs », de BrunoFert
Photo extraite de la série « Itinéraires intérieurs », de Bruno Fert


Projection et débat autour du documentaire « Moments d’exil »

La soirée débutera par la projection du court-métrage « Les invisibles de Samos » réalisé par Armelle Loiseau, racontant l’entre-deux dans lequel arrivent les exilé.e.s sur l’île de Samos, un des plus grands hotspots d’Europe. Mi-parties, mi-arrivées, ces personnes se retrouvent souvent abandonnées sur leur chemin de l’exil.

La soirée se poursuivra par la projection du documentaire d’une trentaine de minute « Moments d’exil », par la même réalisatrice.

Quelques mots sur le film

« Depuis les côtes de Samos, petite île grecque de la mer Égée, on perçoit sans difficultés la Turquie, distante d’à peine quelques kilomètres. C’est cet étroit bras de mer que les migrants empruntent depuis des années. Ce qui a changé, à l’été 2015, c’est leur nombre, la multiplication des pays d’origine, et les risques qu’ils étaient prêts à prendre : des milliers de personnes, irakiennes, syriennes, afghanes, pakistanaises...

En novembre 2015, nous les voyons arriver sur la plage au petit matin : ces quelques kilomètres, des familles entières les ont traversés en pleine nuit, entassées à 50 sur des canots pneumatiques prévus pour 10, sans pilote, souvent sans même assez d’essence dans le moteur. Arrivés à Samos, les migrants étaient enregistrés par la police, avant de reprendre rapidement leur route vers leur pays de destination : Allemagne, Pays-Bas, Suède...

Fin mars 2016, nous sommes retournés à Samos. Entre temps, suite à l’accord signé entre l’Union Européenne et la Turquie, toute personne arrivée en Grèce après le 20 mars doit être « placée dans un hotspot », c’est-à-dire emprisonnée derrière des barbelés, et choisir entre demander l’asile en Grèce ou être reconduite en Turquie. Ceux arrivés avant le 20 mars restent en théorie libre de circuler, mais les frontières se sont fermées et ils ne peuvent pas non plus quitter la Grèce : 50 000 personnes environ sont alors coincées dans le pays.

Écouter ces exilés à deux moments clés de la route migratoire, voir leurs espoirs s’effondrer à chaque fois qu’un nouveau mur se dresse entre eux et la promesse d’une vie en sécurité, les accompagner sur la route dès qu’une nouvelle opportunité s’offre à eux. Comprendre leurs parcours, les difficultés auxquelles ils font face, leur détermination à continuer coûte que coûte... Les témoignages dans ce film sont autant de voix singulières, qui révèlent quelques-unes des multiples facettes du chemin de l’exil. »

La séance se terminera par la projection d’une série de portraits retraçant l’exil et le vécu de plusieurs exilé.e.s, tous pavés de souffrances et d’espérances.

L’intervention de deux acteurs de terrain de Médecins Sans Frontières et du photographe de l'exposition « Itinéraires intérieurs » complètera ces projections. Ils reviendront sur les moments forts du documentaire, sur leurs expériences et répondront aux questions :

  • Corinne Torre, chef de mission à MSF
  • Mélanie Kerloc’h, psychologue à MSF
  • Bruno Fert, photographe


Infos pratiques

Projection-débat le 20 avril à 18h
Amphi C
Campus Mirail de l’UT2J - Université Toulouse - Jean Jaurès
5 allées Antonio Machado 31058 Toulouse

Inscription pour la projection-débat

Facebook Rejoignez tous ces évènements sur Facebook

 

Affiche Exil et Migration


En savoir plus sur les actions de MSF auprès des migrants