Naufragés

L’exposition « Naufragés » sera présentée dans le cadre des rencontres Albert Londres du 20 au 22 mai puis se poursuivra jusqu’au 20 septembre, à la Maison Albert Londres, à Vichy.

En 2015, près d’un million de personnes ont fui vers l’Europe sans autre option que de risquer leur vie en mer à bord d’embarcations de fortune, l’Union européenne refusant de leur proposer des alternatives légales et sures. Près de 4 000 personnes sont ainsi mortes en mer Méditerranée en 2015.

Les politiques migratoires de plus en plus coercitives des pays européens et les conditions d’accueil de plus en plus inhumaines, censées dissuader les migrants de rejoindre l’Europe, n’ont contribué qu’à les mettre toujours plus en danger en ne leur laissant d’autre choix que d’emprunter des itinéraires clandestins de plus en plus périlleux, et de vivre dans la précarité, l’incertitude et l’angoisse.

Présente auprès des Syriens en Syrie et réfugiés dans les pays limitrophes, mais aussi en Irak, au Soudan, en Afghanistan d’où de nombreux autres candidats à l’exil sont originaires, Médecins Sans Frontières porte aussi secours aux migrants et demandeurs d’asile autour de la Méditerranée depuis la fin des années 90. En mai 2015, l’association s’est impliquée directement dans des opérations de recherche et de sauvetage en mer. Tout au long de l’année, elle est aussi intervenue en Grèce, en Italie, sur la route des Balkans, et dans le Nord de la France. Là, elle a apporté des soins médicaux et psychologiques et contribué à la construction d’un camp hébergeant désormais quelque 1 300 migrants qui vivaient jusqu’alors dans la boue.

En savoir plus sur les actions de MSF auprès des réfugiés et déplacés

L’EXPOSITION

A l’aide de photos, de vidéos, de témoignages et de titres de journaux, l’exposition montre la situation des migrants une fois qu’ils pénètrent sur le sol européen.

Une installation symbolise l’arrivée des embarcations précaires sur les côtes européennes et le moment où les migrants jettent des objets de leur exil.

INFOS PRATIQUES

L’exposition sera initialement présentée dans le cadre des rencontres Albert Londres du 20 au 22 mai et se poursuivra jusqu’au 20 septembre, tous les jours de 15 à 19h.
L'inauguration de l'expostion aura lieu le samedi 21 à 11h30.
Le dimanche à 10h30 aura lieu une discussion intitulée "Sur les chemins de l'exode : les camps d'hébergement", en présence d'André Jincq, responsable adjoint des programmes de MSF sur les migrants et réfugiés;

Maison Albert Londres
1 rue Besse, Vichy

Entrée libre et gratuite

Facebook Rejoignez cet évènement sur Facebook