Doudou avril 2015
Doudou, avril 2015 © Marta SOSZYNSKA/MSF

Doudou, 25 ans, fait partie de la communauté Peuhle. Elle vit enfermée avec un peu plus de 500 autres personnes, toutes musulmanes, dans l’enceinte de l’église « Saint Martyr de l’Ouganda » à Carnot, une ville située à l’ouest de la République Centrafricaine (RCA).

Doudou tient dans ses bras une petite fille âgée de deux mois à peine, son deuxième enfant.

Elle a dû récemment se remarier avec un homme plus âgé qu’elle. Son premier mari a fui avant l’arrivée des Anti-Balakas à Carnot. Abandonnée avec sa première petite fille âgée de 3 ans, elles ont fui quand des hommes armés ont attaqué et pillé leur maison. Doudou a dû se remarier pour survivre car « sans mari et sans famille, comment peut-on faire ? »

Doudou ignorait quand sa seconde grossesse arriverait à terme. Mariam, sa petite fille, est née à même le sol de l’église. Nombre de femmes ne s’occupent pas de leur santé, ne connaissent pas leurs périodes de menstruation, ne vont pas à l’hôpital et ne voient pas de médecin, même pour un suivi de grossesse. 

C’est une autre femme de l'enclave, Abiba qui a appelé MSF pour que nos équipes prennent en charge Doudou et son nouveau-né et les transfèrent à l’hôpital de Carnot.