Distribution alimentaire à Madarounfa - Septembre 2010
Distribution alimentaire à Madarounfa - Septembre 2010 © Yann Libessart/MSF

MSF, présente dans la région de Maradi, au Niger, a décidé d’initier une aide d’urgence en faveur des familles sinistrées par d’importantes inondations dans le district de Madarounfa. Une assistance matérielle afin d’aussi prévenir l’émergence d’épidémies et de maladies.  

Cela fait quatre ans de suite que les taux annuels de pluviométrie au Niger sont très importants. Depuis la mi-juillet, début d’une saison des pluies qui, d’après les météorologistes, ne se terminera qu’en septembre prochain, d’importantes précipitations et inondations ont détruit habitations et cultures. « Avec 1 660 familles sinistrées, dont 1 082 pour le seul district de Madarounfa, la région de Maradi est la plus touchée », rapporte Issiaka Abdou, chef de mission MSF au Niger.

Début septembre, MSF, qui mène un programme médico nutritionnel sur la zone, initiera une aide matérielle d’urgence en faveur de 6 629  sinistrées dans le district de Madarounfa et reparties dans les communes de Dan Issa, Gabi, Jiratawa, Madarounfa, Sarkin Yamma et Safo. « Des kits - composés, chacun, de quatre couvertures, deux moustiquaires, deux nattes, un seau d’une contenance de 20 litres, deux bidons pouvant contenir 25 litres chacun et de dix savons – vont être distribués afin aussi de réduire le risque de propagation de maladies hydriques (se transmettant par l’ingestion d’eau insalubre), et notamment du choléra endémique dans ce district ; mais aussi prévenir les cas d’infection par le paludisme au moment de son pic annuel », conclut Issiaka.

Pendant environ trois jours, des équipes MSF sillonneront différentes localités à bord de plusieurs véhicules afin d'assurer ces distributions.

 - Budget estimé pour cette intervention : environ 40 000 euros -