Le camp de Tundikhel, dans le centre de Katmandou, abrite actuellement des milliers de personnes, dont la plupart ont perdu leur habitation.
Le camp de Tundikhel, dans le centre de Katmandou, abrite actuellement des milliers de personnes, dont la plupart ont perdu leur habitation. © MSF

MSF envoie 8 équipes et du matériel supplémentaires au Népal afin de porter secours aux victimes du séisme. 

Quatre équipes sont parties de l'Etat de Bihar, en Inde, et sont actuellement à la frontière avec le Népal. Une fois leur enregistrement auprès des autorités terminé, elles rejoindront les zones touchées par le séisme.

Une équipe chirurgicale de 8 personnes part cette après midi de Bruxelles et mettra en place une unité chirurgicale afin de commencer à opérer les cas les plus urgents. Elle mettra aussi en place des dispensaires mobiles afin d'accéder aux populations touchées et situées dans des zones isolées.

Ce matin, du fait d'importantes répliques du séisme, l'avion d'une équipe venue d'Inde a été re-routé vers Delhi. Celle-ci est à nouveau en route pour Katmandou où elle devrait arriver dans la journée.  

Une équipe part aujourd'hui d'Amsterdam et sera dotée de capacités médicales, eau et hygiène, supplémentaires. 

Une équipe partira du Japon et rejoindra la vallée de Katmandou dans les jours à venir. 

Du matériel supplémentaire, médical et logistique, est en cours d'envoi de notre base logistique de Bordeaux-Mérignac, France


Un séisme de magnitude 7,8 a touché la vallée de Katmandou le samedi 25 avril 2015 avant midi. Bien que l'ampleur des dommages reste encore inconnue, les premiers rapports font état de maisons et de bâtiments qui se sont effondrés à Katmandou et dans les régions avoisinantes. Ce séisme a été également ressenti dans le nord de l'Inde, dans les Etats du Bihar et de l'Uttar Pradesh.

Pour poursuivre nos actions d'aide médicale d'urgence, nous avons besoin de vous

Je fais un don à MSF