Mego CMA CGM
© Fondation CMA CGM

Le 19 janvier dernier, Mego Terzian, Président de MSF France a présenté les missions de l’association aux collaborateurs de CMA CGM lors d’une conférence organisée par la Fondation CMA CGM.

À cette occasion, Mego Terzian et Sandra Rebeyrol, responsable du fret pour MSF Logistique, ont répondu aux questions du service Communication du Groupe CMA CGM.

Quel est le domaine d’intervention de MSF et ses priorités ?

Depuis plus de 40 ans, MSF apporte une assistance médicale à des populations dont la vie ou la santé est menacée en raison de conflits armés, d'épidémies, de pandémies, de catastrophes naturelles ou encore d'exclusion des soins. Nous intervenons partout où il y a des situations d'urgence, à partir du moment où nous avons les ressources humaines et les moyens nécessaires.

Toutes les situations sont prioritaires, car nous parlons ici de populations en souffrance, mais la plus importante en ce moment est bien celle de la Syrie. La situation humanitaire est catastrophique. Les hôpitaux sont bombardés et les médicaments sont rares. Le défi c'est aussi d'essayer de sauver le maximum de vies sans se faire tuer.

Comment estimez-vous le soutien de la Fondation et de CMA CGM ?

L'aide de la Fondation CMA CGM est très importante pour nous. En tant qu'ONG, association à but non lucratif, la garantie de notre indépendance s'enracine dans son financement, assuré par la générosité de ses donateurs privés. Aucun fonds n'est accepté du gouvernement français.

Depuis plus de 4 ans, nous travaillons en étroite collaboration avec la Fondation qui nous a permis de transporter gratuitement 205 conteneurs EVP entre 2012 et 2016 avec plus de 1 000 tonnes de matériel humanitaire. Je ne me déplace pas souvent pour donner des conférences mais je l'ai fait pour la Fondation, car c'est un de nos partenaires privilégiés.

En 2016, le Groupe a acheminé dans le Nord du Nigéria du matériel logistique pour les programmes de MSF dédié à l’amélioration de la santé des femmes et des nouveaux nés, à la réduction de la mortalité materno-infantile et aux soins d’urgences dans les zones d’insécurité.

En 2017, la Fondation CMA CGM proposera à MSF de transporter une partie de ses médicaments par conteneurs réfrigérés pour répondre à ses besoins grandissants. C'est une avancée de plus dans notre partenariat, et une preuve de confiance supplémentaire.

En quoi notre expertise vous est-elle utile ?

D'un point de vue logistique tout d'abord. La Fondation fait appel au réseau CMA CGM pour transporter les conteneurs nécessaires partout dans le monde. 90% des transports maritimes se font depuis le Terminal de Bassens à Bordeaux, où se situe la base logistique MSF. Les conteneurs sont ensuite acheminés via des feeders jusqu’au Havre. CMA CGM prend en charge 80% des expéditions maritimes de MSF, ce qui est énorme. C'est donc chaque collaborateur de votre Groupe qui est impliqué directement ou indirectement dans les missions de MSF. Ils font partie de cette chaine de solidarité.

Les autres ports de départ sont Rouen (feeder jusqu’au Havre également), Fos, Montoir, Gebze (Turquie), Livourne, Yokohama (Japon), là où se trouvent les agences du Groupe. Mais c'est en Afrique principalement, où nous envoyons le plus de volumes, que l'image du Groupe nous est précieuse. CMA CGM fluidifie nos opérations, de par son implantation et sa notoriété en Afrique, les choses se débloquent toujours plus facilement avec votre Groupe.

C'est aussi votre expertise en matière de transport qui permet à MSF d'obtenir le matériel dans les meilleures conditions possibles. Selon la nature de la marchandise, la Fondation déploie les moyens nécessaires et achemine les marchandises dans des conteneurs appropriés. D'ailleurs, une de nos priorités en 2017 sera d'améliorer notre logistique afin que les approvisionnements arrivent encore plus rapidement et nous comptons bien nous appuyer sur votre expertise pour atteindre nos objectifs.

Retrouvez cette interview sur le site de la fondation CMA CGM

De nationalité franco-libanaise et d’origine arménienne, le Dr Mego Terzian, 46 ans, est médecin pédiatre. C’est en 1994, alors qu’il poursuit ses études de médecine à Erevan qu’il fait connaissance avec l’organisation en tant que traducteur. Il rejoint MSF en 1999 en qualité de médecin expatrié pour une première mission en Sierra Leone. Pendant six ans, il sera médecin dans plusieurs pays avant d’intégrer le pool des urgences en 2005. En 2007, il rejoint le siège à Paris et en 2010, devient le responsable des urgences. En juin 2013, il est élu Président de MSF France lors de la 42ème Assemblée Générale qui s’est tenue les 1er et 2 juin 2013 à Noisiel (Seine-et-Marne, 77) et est réélu en 2016.